Follow
Top

Sylvain BERARD

Orphée (Polyphonies)

Vois mon aimé,

le tumulus éventré dont jaillit la plus claire des sources et dans laquelle se délassent les voyageurs harassés. Entends le murmure des mélodies des aèdes qui chantent les épopées des héros de jadis. Frissonne des caresses du vent habité des exploits de l’Olympe et hume le parfum des dryades et des nymphes qui ont fait perdre la raison aux plus sages des dieux. Bien présomptueux sont-ils de penser que rien ne les surpasse quand ils ne demeurent qu’esclaves de mes désirs ! Qu’ils ne soient guère différents de ces humains qu’ils toisent de mépris ! Si la faiblesse des Hommes est physique, celle des Dieux est l’ennui. Car du haut du Mont Olympe, c’est le regard gourmand que ces êtres de pouvoir vous contemplent avec envie.

J’ai vu ton profil se détacher dans le soleil naissant des herbes du rivage. Ton corps nu se redresser paisiblement vers la mer et le vent salé habiter le creux de tes hanches que j’ai goûté de mes lèvres. Tu étais déjà loin de moi et pourtant jamais je ne t’ai autant aimé, perdu dans les atomes de tes pensées. Dans ta lueur, qui à travers les âges qui s’écoule sauvagement devant moi, continuera de briller comme un point fixe dans le temps. Ô mon aimé vois là, je t’en prie, toute la beauté de l’univers. Dans cette source claire dans laquelle tu trempes tes lèvres naïvement en songeant à mes douces caresses sur ton corps que la vie a façonné en homme vigoureux. Vois l’Amour qui habite ce lieu comme nulle part ailleurs dans le Temps et l’Espace. Vois le plus grand des récits qui gît ici, la légende oubliée, la symphonie magistrale. Celle de cet homme et de cette femme. Similaire à beaucoup d’autres de ce temps où l’humanité et ses héros, descendaient des dieux. Mais dont la beauté m’émeut à chaque fois car j’en suis la protagoniste discrète et silencieuse.

Allonge-toi mon aimé. Délasse-toi de mes baisers sur ton corps harassé. Laisse ce tapis de mousse en dessous des futaies épouser la cambrure nue de tes reins. Et laisse moi te chanter l’ode aux amants qui par delà les constellations les plus lointaines continuent de s’aimer.

Etalonneur et restaurateur numérique, issus de laboratoires numériques, j'accompagne les fictions et documentaires sur leurs besoins en post-production audiovisuelle. Formateur en BTS Audiovisuel, j'interviens dans diverses formations et workshops en France et en Europe. Fête bientôt ses 10 ans de publications sur le net, pour le compte des uns et des autres.